Mardi 16 mai

20h – Concert d’ouverture

« Sonates baroques »

– 12€/8€ – réserver

Ensemble L’Archivolte

Cécile Désier, violon baroque
Marie Lerbret, flûte à bec
Louise Bouedo-Mallet, viole de gambe
Mathilde Blaineau, clavecin
Anne Duchêne, violoncelle
www.larchivolte.fr

_IGP4665

Sonates baroques

Ce concert d’ouverture vous convie à voyager dans l’Europe baroque, à la découverte de la forme instrumentale reine du XVIIIè siècle : la sonate. Vous entendrez dialoguer ensemble l’Allemagne, la France et l’Italie, et découvrirez leurs influences mutuelles et leurs spécificités.

• F. Couperin, « La Sultane », Sonate en quatuor en ré mineur pour deux dessus, deux basses et basse continue
OuvertureAir « tendrement » – Légèrement

• F. Couperin, « La Ténébreuse », allemande en do mineur extraite du Troisième ordre de pièces pour clavecin seul

• A. Corelli, Sonate en do majeur adaptée pour flute à bec et continuo

• J.-S. Bach, Deuxième suite pour violoncelle seul en ré mineur (extraits)

• J.-S. Bach, Sonate en trio en sol majeur pour flûte, violon et continuo BWV 1038
Largo – Vivace – Adagio – Presto

• G.-P. Telemann, Concerto en sol majeur pour flûte, violon, viole de gambe et continuo
GraveAllegroGraveAllegroAdagioPrestoAdagioAllegro

Découvrez un extrait en ligne !! 

Telemann, « Chaconne », extrait du 6e Quatuor Parisien

IMG_0521

L’Archivolte naît en janvier 2015 sur l’impulsion de Marie Lerbret, Louise Bouedo et Mathilde Blaineau, trois musiciennes formées au CNSMD de Lyon. Il explore le répertoire de la musique ancienne, allant de l’époque médiévale à l’âge baroque et ne propose que des programmes joués sur instruments anciens. Les musiciennes se consacrent en premier lieu à des programmes en trio, occasion d’une rencontre musicale intimiste, qui leur permet de privilégier un dialogue « à parts égales » entre les trois instruments, chacun étant autant soliste qu’accompagnant. L’ensemble se produit également en formation plus élargie, en quintette instrumental ou vocal, et s’engage également dans des projets musicaux qui impliquent jusqu’à une quinzaine de musiciens, notamment dans un projet « Cantates de Bach ».

En trio ou en formation plus élargie, les musiciens de L’Archivolte s’appliquent avant tout à questionner l’univers du concert classique, en imaginant des formes nouvelles, ouvertes à tous les publics : ateliers, conférences ludiques, concerts interactifs, etc. Appliquées à différents programmes musicaux, ces formules variées ont toutes un objectif commun : faire connaître au grand public, et notamment au jeune public, quelques uns des monuments de la musique ancienne, et renouveler ainsi l’espace très ritualisé, et parfois hermétique, du concert.

Découvrez L’Archivolte sur son site internet !

Réservez vos places pour le concert du 16 mai 20h !

Publicités